Château de Nantes
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilS'enregistrerConnexion
-50%
Le deal à ne pas rater :
JBL Tune 115 TWS – Écouteurs sans fil Bluetooth 5.0
49.99 € 99.99 €
Voir le deal

 

 Un baptême qui a failli sentir mauvais

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Arzhel




Messages : 90
Date d'inscription : 30/11/2010

Un baptême qui a failli sentir mauvais Empty
MessageSujet: Un baptême qui a failli sentir mauvais   Un baptême qui a failli sentir mauvais EmptyJeu 1 Déc - 21:24

Le prélat était attendu à la Cathédrale de Nantes pour débuter un baptême. Non pas celui d'une fille de joie qui coucherait complétement défaite avec le premier venu dans une grange à même le foin, non, loin de là ! C'était toute de même la princesse qui allait -enfin- faire son entrée dans la graaaaaaaande famille des fidèles aristotéliciens. Dit comme ça, cela parait impressionnant mais en réalité, il ne s'agit que de quelques rites de passage suivis de la poignée de main vigoureuse -ou pas- de ceux qui ont prit le temps de venir et après cela, chacun pouvait retourner à ses activités.

Enfin... Le prélat était attendu donc ! Et le retard commençait à s'accumuler. Cela ne faisait plus de doute, il ne serait pas à l'heure. Tant pis, mieux vaut tard que jamais comme on dit. Quoi que... Faudrait le rappeler aux professeurs de séminaire théologique qui ont la fâcheuse tendance à vous envoyer méditer votre retard, quand bien même il ne serait que de cinq petites minutes, plutôt que de vous accepter dans leur salle d'étude.

Bon... Je vais peut être y arriver cette fois. Le prélat était donc attendu. Il était en retard aussi. Tout ce baratin pour n'apprendre que cela... Courage cher lecteur. Pour tout vous dire en fait, le prélat avait malencontreusement plongé ses chausses dans un crottin encore fumant en descendant de son crosse épiscopal. A croire que certains nobles n'ont même plus les moyens de s'acheter des sac à crottin pour les fixer à leur attelage. Où va le monde ? Le prélat avait donc du faire demi tour, retourner dans la chambre d'un hôtel particulier qu'il louait le temps de son séjour pour choisir une nouvelle paire de chausse car on ne baptise pas une princesse tant qu'on ne sent pas la rose. Et c'est là que le véritable drame intervint ! Quelle paire choisir ? Après plus de vingt longues minute d'hésitation, il avait opté pour une paire, en tout point identique à la précédente. Tout ça pour ça.

Il arriva donc enfin à la cathédrale, parfumé et chausses propres, avant d'ordonner qu'on fasse sonner les cloches.


{{{BOOONNNGGG}}} {{{{{{BOOOooonnnNNNG}}}}}}{{{BOOONNNGGG}}} {{{{{{BOOOooonnnNNNG}}}}}}
{{{BOOONNNGGG}}} {{{{{{BOOOooonnnNNNG}}}}}}

{{{BOOONNNGGG}}} {{{{{{BOOOooonnnNNNG}}}}}}{{{BOOONNNGGG}}} {{{{{{BOOOooonnnNNNG}}}}}}
{{{BOOONNNGGG}}} {{{{{{BOOOooonnnNNNG}}}}}}

{{{BOOONNNGGG}}} {{{{{{BOOOooonnnNNNG}}}}}}{{{BOOONNNGGG}}} {{{{{{BOOOooonnnNNNG}}}}}}
{{{BOOONNNGGG}}} {{{{{{BOOOooonnnNNNG}}}}}}
Revenir en haut Aller en bas
Marie
CilitBang Grand Ducale
Marie


Messages : 977
Date d'inscription : 30/11/2010

Un baptême qui a failli sentir mauvais Empty
MessageSujet: Re: Un baptême qui a failli sentir mauvais   Un baptême qui a failli sentir mauvais EmptyJeu 1 Déc - 22:40

Cassius était reparti à la guerre, et Marie, nue devant son miroir, se regardait le nombril l’air inquiet. Calme plat, ventre plat. Retard dû au stress des élections sans doute, se dit elle naïvement. Les démarchages des autres listes, les tentatives de pactes secrets, les débats publiques, les critiques. C’est beau d’être blonde et crédule. Mais ce qui s’annonçait dans les entrailles de la Montfort était bien pire que ça ! Seule l’ignorance la sauvait encore de la terrible nouvelle.

Oubliant ses retards stupides qui avaient trouvé une justification parfaite dans les tracas politique, Marie attrapa la robe qu’elle avait choisie pour ce grand jour et appela l’une des femmes de chambres pour l’aider dans la dure tâche de l’habillage. Et qui dit grand jour, dit taille de guêpes et donc corset. A mesure que la fidèle servante tirait sur les liens de sa torture, Marie arrêtait de respirer. Se répétant mentalement ce que lui disait sa mère, alors qu’enfant, elle lui peignait les cheveux.

* Faut souffrir pour être belle… Faut souffrir pour être belle…*

La servante tira une dernière fois et noua les lacets de son corset sur ses reins. La blonde expire doucement, ça c’est fait ! Bien droite, la jeune femme se regarde une dernière fois dans la psyché. Elle est toujours fine et belle. Voilà de quoi faire taire les mauvaises langues sur la venue du fameux héritier Montfort. Elle savait qu’une grossesse serait un argument de choix pour qu’on ne la mette pas sur le trône…


{{{BOOONNNGGG}}} {{{{{{BOOOooonnnNNNG}}}}}}

Les cloches de la cathédrale résonnaient dans tout Nantes, signe que le baptême de Tata allait débuter. Et Marie était sa marraine pour la guider sur les chemins tortueux de la vérité aristotélicienne. Oui la Myosotis aimait les défis impossibles! Elle partit donc, cheveux aux vents, en direction de la Cathédrale qui jouxtait le château de son adorable (et vieux) suzerain. D’ailleurs… Marie se stoppa et regarda le haut de la tour de la couronne d’or ou se trouvait les appartements du Grand-Duc. Venait-il? Avait-il quelqu’un à son bras pour ce grand évènement dans la vie de sa fille? Sans doute que oui, sans doute qu’il lui aurait demandé si ce n’était pas le cas… L’intendante de Nantes poursuivit donc sa marche vers la maison du seigneur ou elle retrouva Arzhel dans sa tenue d’officiant. Que dire? Que faire? Leur dernière conversation s’était mal fini.

C’est donc empli d’une timidité de pucelle que Maï…


Demat Arzhel.

_________________
Un baptême qui a failli sentir mauvais 961229biugiig


Dernière édition par Marie de Montfort le Ven 2 Déc - 19:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arzhel




Messages : 90
Date d'inscription : 30/11/2010

Un baptême qui a failli sentir mauvais Empty
MessageSujet: Re: Un baptême qui a failli sentir mauvais   Un baptême qui a failli sentir mauvais EmptyVen 2 Déc - 17:33

Le prélat terminait les derniers préparatifs habituels pour les baptêmes. C'était l'avantage de ces cérémonies où la liturgie tient une place prépondérante, elles se préparent facilement et les attentes sont les mêmes pour tous, que l'on soit noble ou modeste. Cela dit, pour paraitre plus en phase avec le haut monde qui allait venir, et parce qu'il appartenait lui même à ce dernier, Arzhel avait prit soin de faire parvenir du matériel neuf. Au revoir Livre des Vertus poussiéreux, cornés, aux pages qui se détachaient par lambeau de la couverture. Bonjour goupillon étincelant et cierges neufs.

Il posait le tout sur l'autel quand des pas se firent entendre. Jetant un œil sur le premier arrivé, l'archevêque reconnu les traits de Marie. Gloups. Avalage de salive délicat et moment de solitude. Il ne l'avait pas revu depuis... longtemps. Si ça ne faisait peut être pas encore un mois, voire deux, c'était tout comme dans son esprit. Il avait plusieurs fois pensé à essayer de la contacter mais... Il avait frôler la mort définitive par deux fois, il avait ensuite du se rendre chez les moines pour finalement être débordé par le retard prit dans la gestion de son diocèse. La vie nous tend parfois des perches que l'on n'ose pas saisir. Des fois, à l'inverse, alors qu'on attend impatiemment que cette perche nous soit tendue, elle ne vient pas. Cette cérémonie est-elle le moment qu'il attendait pour renouer le contact ? L'avenir le dira. Toujours est-il qu'il était décidé à faire de son mieux pour que leur amitié reparte du bon pied. Il répondit donc avec la volonté d'arborer un grand sourire, mais un peu gêné par la situation ce fut un sourire timide qui se dessina.


Demat Marie.

Oui d'accord... Ca fait un peu léger tout de même, mon gars. Vite, andouille, trouve quelque chose à ajouter.


Content de te voir. J'ai cru comprendre que tu allais être la marraine. C'est une bonne chose.
Revenir en haut Aller en bas
Alix Ann

Alix Ann


Messages : 5
Date d'inscription : 04/12/2011

Un baptême qui a failli sentir mauvais Empty
MessageSujet: Re: Un baptême qui a failli sentir mauvais   Un baptême qui a failli sentir mauvais EmptyDim 4 Déc - 19:26

Virage à gauche, virage à droite, elle choppe le mal de mer. Embryon en place? pas ok du tout. Le machin flotte, bientôt compressé pour on ne sait quelle raison. Elle voulait vraiment les tuer avant leur passage au stade de foetus? Elle voulait vraiment rendre son repas?

MAYDAY! MAYDAY! Souffle, besoin d'air. MAYDAY j'ai dis!

Ahah, vous y avez cru. Ca vient enfin, c'est frais, c'est de l'air, tout remarche après cette sottise qui aurait pu être fatal aux héritiers Montfort, mis en bouteille en 1459 dans le domaine intra-utérien d'une blonde. Bien qu'âgé de seulement quelques semaines, l'embryon avait déjà tout du parfait croyant. Chaste, pur, naïf et pour rien au monde tenté par le sans-nom, il était bien au chaud dans sa poche, ignorant le squattage qui se passait dans la poche voisine, celle de son jumeau, d'où sa croyance en le Très-haut, être se voulant bienveillant.

La madré ne sait pas qu'on existe? Elle ignore encore qu'elle porte en elle ce joyau de l'humanité, cette perle sans défaut en devenir, cette fierté de la race bretonne. Ou simplement un machin de trois milimètres qui n'a même pas d'orteil, p't'être des palmes au mieux.
Mais la chose a un ventre, elle adore son ventre, il est un peu rond, comme elle n'a pas d'yeux elle se contente de ressentir l'informe tas de chair qu'elle est. Il y a ce cordon qui s'en échappe, elle le sent, autant que son ventre, et elle kiffe.
Partout où allait maman, son utérus aussi, jusque là, on peut dire que la situation reste des plus ordinaires. Vivre comme maman pendant neuf mois, ce n'est pas ce qu'il y a de plus reposant, il faut subir crise de nerfs, engagement politique d'une CititBang Grand Ducale, et mondanités en tout genre. Aujourd'hui, celle de grand-tata alias la Princesse de Breizh. En somme, un baptême de blonde.
Mais l'embryon a d'autres préocupations, il commence a avoir des oreilles, mais pas assez pour entendre ce qui se passe. Il comprend que la blonde est en joie, mais comprend que de longues heures pénibles s'annoncent, où il sera compressé dans un corset. Il ne sait même pas ce qu'est un corset!
Revenir en haut Aller en bas
Marzina
Maîtresse de Cour
Marzina


Messages : 483
Date d'inscription : 28/11/2010
Localisation : Les angevins n'ont qu'à bien se tenir!

Un baptême qui a failli sentir mauvais Empty
MessageSujet: Re: Un baptême qui a failli sentir mauvais   Un baptême qui a failli sentir mauvais EmptyDim 4 Déc - 20:20

En petit comité. Ce n'était pas dans les habitudes de la blonde, de fêter quelque chose "en petit comité". Mais c'était comme ca, depuis la guerre, depuis la Normandie, depuis le "Ailvinonsaitpasoùilestnimêmesilestvivant", elle n'avait envie de voir presque personne, elle était bien mieux seule dans son monde en nuances de gris. Même son humeur est une nuance de gris, de gris étain à gris anthracite en passant par le gris fer! Aujourd'hui c'est gris souris, net progrès mais c'est pas encore gagné...

Une simple petite robe ivoire, même pas un décolleté, les cheveux relevés sobrement, il manquait plus que le voile! Elle ne sait pas vraiment où elle en est après cette guerre, elle a du mal à reprendre sa place, et à recommencer à vivre normalement après les combats. Elle s'était levée tôt, signe d'un truc pas normal, et était venue attendre à la cathédrale, assise sur le banc du devant, le regard fixe devant elle, vers nulle part...

Elle voulait se baptiser depuis longtemps, se rapprocher du Très Haut, adopter Aymeric, épouser Ailvin...Elle avait plus besoin que jamais de se rapprocher du Très Haut, Aymeric louvoyait entre les fronts pour arnaquer les gens affamés, et Ailvin était peut-être vivant, peut-être mort, sûrement pas ici en tout cas.
Les cloches sonnent, la font sursauter, la réveillent.
Elle observe Marie et Arzhel, s'apprêtant à les rejoindre, et se rend compte qu'il y a comme un froid entre eux. De façon très calculée, elle fait semblant de ne pas être là, pour les laisser entre eux et que se dégèle le truc entre eux. Une fois qu'elle pense que la chose est bien amorcée, le fantôme se rapproche d'eux discrètement. Elle murmura à l'oreille de Marie:


"T'es grosse."

Vous remarquez: 1) l'esprit d'observation, 2) l'extrême politesse. Non pas qu'elle ait remarqué que Marie était enceinte, mais les rondeurs qu'elle avait acquises se voyaient d'autant plus que l'autre blonde était grandement amaigrie par la déprime qui la gagnait. Petit sourire pâle à Arzhel, un petit bout de famille dans cette cathédrale, c'est rassurant, il manque tellement de gens dernièrement, avec la guerre...
Soupir, et puis elle déclare.


"Je suis prête Arzhel, à me faire baptiser, et à prendre le voile si on ne m'épouse pas enfin pour de bon!"

Oui, elle s'était fait une raison. Si Ailvin ne venait pas vite la rejoindre avec une bague, elle prendrait le voile!

_________________
Un baptême qui a failli sentir mauvais 687187hohgo
Revenir en haut Aller en bas
Arzhel




Messages : 90
Date d'inscription : 30/11/2010

Un baptême qui a failli sentir mauvais Empty
MessageSujet: Re: Un baptême qui a failli sentir mauvais   Un baptême qui a failli sentir mauvais EmptyJeu 8 Déc - 1:20

Petite sourire à Marzina qui n'avait pas l'air dans sa meilleure forme.Comprenant qu'il n'y aurait guère plus de personne et que la cérémonie serait célébrée dans l'intimité, dans les circonstance de la guerre aussi, le prélat débuta la cérémonie. Il aimait autant qu'il y ait peu de monde. Du moins de temps en temps. Il pouvait célébrer la cérémonie tranquillement, sans avoir à se soucier de parler assez fort pour être entendu des rangs du fond, sans avoir à haranguer les présents pour les garder alertes et concernés du début à la fin. Il pouvait se laisser aller à sa propre sérénité, à son propre recueillement.

Fort bien, nous allons débuter alors.

Se tournant vers Marie, il fit quelque pas vers elle.

C'est par toi que je commence, Marie. Souvent les futurs baptisés se questionne sur l'engagement qu'ils s'apprêtent à prendre et non sont pas nécessairement très serein. Aussi, afin que cette entrée dans la famille des fidèles se fasse en douceur, je vais te demander d'assurer ton soutient à Marzina dans sa volonté suivre le chemin dicté par le Dogme.

Petit éclaircissement de voix avant de demander, non pas solennellement mais plutôt d'un ton doux et apaisé.

Marie, acceptes-tu d'être la marraine
de Marzina, de l'accompagner et de la guider tout au long de ta vie sur les chemins de la Vertu ?
Revenir en haut Aller en bas
mimilia74

mimilia74


Messages : 15
Date d'inscription : 21/01/2011

Un baptême qui a failli sentir mauvais Empty
MessageSujet: Re: Un baptême qui a failli sentir mauvais   Un baptême qui a failli sentir mauvais EmptyVen 9 Déc - 22:21

Une porte qui grince doucement, et un baleine, une vraie, qui porte sans le savoir des quadruplés et qui est à 6 mois de grossesse entre dans l'édifice.
Elle ouvre la porte donc, peu discrète, rougit du bruit et surtout de son retard.

Je... pardon.
Elle entre d'un pas aussi énergique que possible et vient s'assoir sur le premier banc, pas potible de rester debout.
Revenir en haut Aller en bas
Marie
CilitBang Grand Ducale
Marie


Messages : 977
Date d'inscription : 30/11/2010

Un baptême qui a failli sentir mauvais Empty
MessageSujet: Re: Un baptême qui a failli sentir mauvais   Un baptême qui a failli sentir mauvais EmptyVen 9 Déc - 22:24

Marie était a deux doigt de sortir une banalité affligente,
du genre "C'est quand même grand une cathédrale vide, hein!"
ou bien "Et sinon il fait beau chez toi?"
Mais elle n'eut pas le temps car...


T'es grosse!

Méeuuuhhh !! Toi aussi d'abord ! Enfin non, le regard qu'elle pose sur son amie lui prouve l'inverse, Marzina ne ressemble plus a rien. Elle est maigre, pâle et plutôt mal coiffée par rapport à l'ordinaire. C'est ça de sortir avec un royaliste... ça rend moche.

Bref!

La voix de son Angelot repris.


C'est par toi que je commence, Marie. Souvent les futurs baptisés se questionne sur l'engagement qu'ils s'apprêtent à prendre et non sont pas nécessairement très serein. Aussi, afin que cette entrée dans la famille des fidèles se fasse en douceur, je vais te demander d'assurer ton soutient à Marzina dans sa volonté suivre le chemin dicté par le Dogme.

Heeeyyy pour nani c'était pas comme ça !!
Pourquoi c'est moi la première là... C'est qu'elle a ses habitudes la blondes.
Elle est comme les vieux, elle aime pas le changement !


Marie, acceptes-tu d'être la marraine de Marzina,
de l'accompagner et de la guider tout au long de ta vie sur les chemins de la Vertu ?


Se redressant l'air sérieuse.

Oui je le veux ! Aussi dur soit cette mission je l'accepte !

_________________
Un baptême qui a failli sentir mauvais 961229biugiig
Revenir en haut Aller en bas
Arzhel




Messages : 90
Date d'inscription : 30/11/2010

Un baptême qui a failli sentir mauvais Empty
MessageSujet: Re: Un baptême qui a failli sentir mauvais   Un baptême qui a failli sentir mauvais EmptyJeu 15 Déc - 19:52

Le prélat sourit. Il n'avait jamais douté de la réponse positive de Marie, tant la proximité qu'elle avait avec Marzina était innée et affirmées depuis un bon moment.

Se tournant vers Marzina maintenant, permettant ainsi à Marie de quitter son déguisement de sérieux, il demanda.


Marzina,

Crois-tu en Aristote, en Christos, les prophètes les saints et l’amitié Aristotélicienne ?

Crois-tu en Dieu le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre ?

Crois-tu en la vertu, en la Sainte Église Aristotélicienne en la Vie éternelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Marzina
Maîtresse de Cour
Marzina


Messages : 483
Date d'inscription : 28/11/2010
Localisation : Les angevins n'ont qu'à bien se tenir!

Un baptême qui a failli sentir mauvais Empty
MessageSujet: Re: Un baptême qui a failli sentir mauvais   Un baptême qui a failli sentir mauvais EmptyMer 8 Fév - 1:25

La cérémonie était sobre, comme elle l'avait voulu. Lasse, elle était lasse des mondanités, pressée de prendre un grand bol de liberté.
Ou de sentir son âme un peu plus légère.
Il était drôle de voir Arzhel expliquer à Marie qu'elle devait être un modèle de vertu pour la blonde qui allait se faire baptiser. Une figure d'Asmodée oui! Mais elle allait arrêter de penser à ce genre de choses, Doué sait tout, même les pensées les plus sombres et les plus cyniques. Ce serait dommage de le mettre en rogne le jour de son baptême, quand même.


Marie, acceptes-tu d'être la marraine de Marzina, de l'accompagner et de la guider tout au long de ta vie sur les chemins de la Vertu ?

Ca c'est beau, on dirait presque qu'il va les marier.
Elle la regarde avec un sourire en coin.
Oui Marie, veux-tu me prendre pour la vie, comme filleule, sur les chemins de ta vertu?


Oui je le veux ! Aussi dur soit cette mission je l'accepte !

Manque s'étouffer et bougonne entre deux fausses toux.

"N'en rajoutons pas, t'es pire que moi!"

Reprenons un peu de sérieux, il s'agit quand même du mariage des deux sulfureuses blondes bretonnes.
Vient la question fatale, celle à laquelle il ne faut pas se tromper.
C'est simple, il faut répondre oui. Oui! Oui! Ouiiiiiiii! Je veux t'épouser Mariiiiiiiie!


"Je crois en Aristote, en Christos, en les prophètes les saints et l’amitié Aristotélicienne.
Je crois en Dieu le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre.
Je crois en la vertu, en la Sainte Église Aristotélicienne et en la Vie éternelle."


Et parce qu'on peut pas rester sur une touche aussi formelle...

"Oui, je veux prendre Marie comme Marraine! Que Doué m'en soit témoin!"

Doué doit bien rire, lui, en tout cas...

_________________
Un baptême qui a failli sentir mauvais 687187hohgo
Revenir en haut Aller en bas
Marie
CilitBang Grand Ducale
Marie


Messages : 977
Date d'inscription : 30/11/2010

Un baptême qui a failli sentir mauvais Empty
MessageSujet: Re: Un baptême qui a failli sentir mauvais   Un baptême qui a failli sentir mauvais EmptyMer 8 Fév - 1:45

Les yeux se lève vers la cime de l’édifice.

Je suis pas piiiiire, c'est l'autre @*X'磵# de poule avec ses rumeurs... La jalousie qu'veux tu!

Un toussotement de son clerc préféré - sans doute un coup de froid - la fait taire aussitôt.
Et marraine écoute, un sourire en coin, sa future femme prêter serment devant les Tres Haut.
Le moment est solennel, rempli d’émotion, de sainteté... et d'humour.
L'allusion au mariage a été comprise.


"Oui, je veux prendre Marie comme Marraine! Que Doué m'en soit témoin!"

Un sourire s'étire aux mots de Tatie.
(Une fois par message c'est un minimum)


Ça c'est fait!

Si tout la haut, tu m'entends, toi qui te marre le cul sur ton nuage.
Donne moi la force de la guider sur les chemin sinueux de la vérité,
Donne moi le courage de la supporter...
Donne moi... J'ai soif.


Pour la nuit de noce ça va pas être possible tu m'excuseras... t'façon...

_________________
Un baptême qui a failli sentir mauvais 961229biugiig
Revenir en haut Aller en bas
mimilia74

mimilia74


Messages : 15
Date d'inscription : 21/01/2011

Un baptême qui a failli sentir mauvais Empty
MessageSujet: Re: Un baptême qui a failli sentir mauvais   Un baptême qui a failli sentir mauvais EmptySam 21 Avr - 19:38

Et Mimilia qui écoutait tout ça commençait sérieusement à tiquer. Etonnée qu'elle était. Mais en même temps... elles les connaissaient les deux blondes, et son cousin Arzhel. Elle sourit. Un bapteme d'une princesse telle que Marzina ne peut être ... conventionnel. Elle souriait Mimilia. Fière d'être une des rares à être là.
Puis son sourire s'effaça. Lorsqu'elle entendit Arzhel bafouiller quelques mots, essuyer la sueur sur son front et venir lui demander de terminer avant d'être ramener dans son carrosse par ses enfants de coeur. Bleme. La diaconesse n'aime pas officier sans filet. Et surtout pas aprés avoir vu son cousin faiblard. Elle prends donc une grande respiration; referme la porte du carosse regarde l'édifice religieux et se tourne vers ses blondes.


On reprends?

Simple. Mimilia quoi.

Elle s'avance, remonte la nef, attends les filles à l'intérieur.
Elle se pose devant l'autel. Une fois que tout le monde est en place elle situe dans le temps ce qu'il vient de se passer.


Bien vous vous êtes promise dans ce lien de marraine à filleule, je sais donc que maintenant vous vous soutiendrez sur le chemin de la vertu.
Marzina. S'il te plait, approche.


La diaconesse cherche des yeux une couverture et une petite tasse. Parfait tout est là.
Elle sourit à Marzina.


Avance dans l'eau, Elle risque d'être ... un peu.. fraiche... mais ta marraine sera là pour te réchauffer... avec la couverture. Pendant que je préparerais ta médaille.

D'un geste de la main Mimilia invite sa petite cousine à entrer.
Elle prends la petite tasse. Elle finit de tremper la princesse.


Moi, Mimilia de Montfort-Laval, Diacre de la ville de Vannes.
Je te baptise. Que cette naissance dans notre famille aristotélicienne t'apporte force et courage.
Répends autour de toi la bonne parole et rejette le malin.


Sourire de la diaconesse.

Marzina, tu peux sortir de l'eau.


Mimilia laisse la belle sortir de la flotte, Elle tends une couverture à Marie, et pendant qu'elle entoure la baptisée. Je chercher après les médailles et le cierge, me demandant où mon cousin les a rangés.

Bien, une dernière chose.
J'aimerais maintenant que nous répétions le Credo, ensemble.


Si l'une de vous s'en rappelle, je vous laisse commencer.

Attente, un brin sadique de Mimilia.
Revenir en haut Aller en bas
Marie
CilitBang Grand Ducale
Marie


Messages : 977
Date d'inscription : 30/11/2010

Un baptême qui a failli sentir mauvais Empty
MessageSujet: Re: Un baptême qui a failli sentir mauvais   Un baptême qui a failli sentir mauvais EmptyDim 22 Avr - 15:38



    Ah marde ! c’est pas fini !

    Le pauvre Arzhy se sentit tout d’un coup un peu mou du genou, ce qui rependit aussitôt l’inquiétude parmi la foule en délire qui assistait à la cérémonie. Trois blondes Montfort. Si j’avais été mauvaise langue j’aurai dit que c’était pour le simple plaisir de se faire raccompagné par deux d’entre elle jusqu’à son coche. Mais je ne dirai rien !

    Prends soin de toi mon angelot ! Lui souffla Marie avant de reprendre le chemin de l’autel pour finir d’épouser sa dulcinée. C’est qu’elles avaient un baptême à finir tout de même. Et pour rien au monde, Marie aurait raté le plaisir sadique de voir son amie plongée dans l’eau glacée ! La chair de poule sur sa peau blanche, le claquement de ses dents, ses cheveux tout plat et ruisselant d’eau glacée. Mouhahaha !!

    Maï cependant, en bonne marraine, n’affiche qu’un sourire poli qui ne montre rien de sa jubilation intérieure et attends patiemment la couverture grande ouverte pour récupérer le corps maigrichon et congelé de son épouse. Qu’est-ce qu’on ne ferait pas par amour! Cependant alors qu’elle enveloppe la blonde congelé, un avertissement est murmuré à son oreille l’air de rien.


    Si tu me trempes ou que tu tentes de me tremper je te noie Marizna de Montfort Penthièvre.

    C’est que la pneumonie ca la tentait moyen quand même. Et comme malgré tout, elle y tenait à sa Tatie, elle la garda quelques minutes dans ses bras lui frictionnant les épaules et le dos pour la réchauffer. C’est alors que Mimilia eut la bonne idée de poursuivre la cérémonie, en leur demandant de réciter le credo… Grumbl… Mai savait bien qu’elle avait oublié un truc ce matin avant de venir. Réviser ses classiques par exemple ! En général lors des messes dominicales elle baissait la tête et remuait les lèvres silencieusement pour faire croire qu’elle connaissait le credo. Mais la vérité c’est qu’elle n’avait jamais réussi à le retenir ! Ne comprenant pas le latin, c’était chose impossible pour elle. Et un regard à Zina lui suggéra qu’elle était sans doute dans le même cas.

    Alors elle se lança.


    Hum…

    Confiture d’omnipotent,
    Et l’homme sentit,
    Et vomit sa fratrie…


    Du yahourt. Le crédo en yahourt !
    Ca ne voulait rien dire, mais elle avait essayé.


_________________
Un baptême qui a failli sentir mauvais 961229biugiig
Revenir en haut Aller en bas
Marzina
Maîtresse de Cour
Marzina


Messages : 483
Date d'inscription : 28/11/2010
Localisation : Les angevins n'ont qu'à bien se tenir!

Un baptême qui a failli sentir mauvais Empty
MessageSujet: Re: Un baptême qui a failli sentir mauvais   Un baptême qui a failli sentir mauvais EmptyMer 25 Avr - 23:32

Arzhel qui a une faiblesse? Décidément, les ancêtres de la famille commençaient vraiment à vieillir...Heureusement que Mimi était là pour reprendre en main la situation! Non, décidément, son baptême à elle ne ressemblerait vraiment pas à celui des autres!
A la demande de Mimi, elle s'approcha, anxieuse. Qu'allait-il donc encore arriver? Jusqu'à maintenant ca allait, mais Zina sentait arriver les ennuis.


Avance dans l'eau, Elle risque d'être ... un peu.. fraiche... mais ta marraine sera là pour te réchauffer... avec la couverture. Pendant que je préparerais ta médaille.

Grimace de la blonde. Regard à gauche, regard à droite. Non, pas d'aide possible, personne qui ne sache ici combien elle a peur d'entrer dans l'eau...Ce n'était qu'un bain, un simple bain...Ce n'est pas comme d'entrer dans la mer, ca ne bouge pas...Elle prend une grande inspiration...Entre dans le baquet...Et manque en ressortir aussitôt!

"Gast! C'est froid ça!"

Pauvre petite princesse habituée aux longs bains brûlants grâce à l'armée de femmes de chambre qui se relayaient pour ramener l'eau chauffée...Elle les aime et les regrette, à cet instant là. Elle reprend une longue inspiration, et rentre à nouveau dans l'eau. Maintenant qu'elle était trempée et glacée jusqu'aux os, c'était beaucoup plus simple.
L'eau sur la tête par contre, la surprend autant qu'elle la rend de mauvais poil. Le nez princier se fronce et on l'entendrait presque grogner, mais elle ne bronche pas. On aurait dit à cet instant précis, un chat qui venait de se faire surprendre par la pluie, et revenait grondant et les poils imbibés d'eau. Un chat blond donc.


Marzina, tu peux sortir de l'eau.
"Ah c'est pas trop tôt!"

Tel un petit diable elle bondit de son baquet, prête à se blottir dans les bras de Marie pour venir y quérir sa chaleur. On peut dire qu'elle est vite refroidie...

Si tu me trempes ou que tu tentes de me tremper je te noie Marzina de Montfort Penthièvre.

Cette fois-ci, le grognement n'est plus imaginaire. Mais réchauffée par les frictions de Marie, elle se tient calme et se laisse sagement faire.

Bien, une dernière chose. J'aimerais maintenant que nous répétions le Credo, ensemble. Si l'une de vous s'en rappelle, je vous laisse commencer.

Regard affolé à la marraine. Regard affolé de la marraine.
Ok.
Elles sont dans la merde.
Cruelle cousine qui affiche un sourire sadique!


Confiture d’omnipotent,
Et l’homme sentit,
Et vomit sa fratrie…


Elle retient un fou rire, ayant maintenant oublié qu'elle était congelée. Prenant exemple sur son nouveau modèle aristotélicien, elle continue:

"Quel pécore s'immisce,
Coquinou, cher beau et ô pourvu!
Melkoni, melkoni*..."


Remarquez le semblant de mémoire pour les sons approximatifs, et puis l'imagination qui a comblé les trous...Pas sûre que ca plaise à Mimi aussi...
____________________________________
*melkoni = mélancolie

_________________
Un baptême qui a failli sentir mauvais 687187hohgo
Revenir en haut Aller en bas
mimilia74

mimilia74


Messages : 15
Date d'inscription : 21/01/2011

Un baptême qui a failli sentir mauvais Empty
MessageSujet: Re: Un baptême qui a failli sentir mauvais   Un baptême qui a failli sentir mauvais EmptySam 16 Juin - 17:43

Mimilia sourit.
Ahem ... je comprends pourquoi il faut des pastorales maintenant avant les baptêmes ! tss!

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,

Créateur du Ciel et de la Terre,

Des Enfers et du Paradis,

Juge de notre âme à l'heure de la mort.



Et en Aristote, son prophète,

le fils de Nicomaque et de Phaetis,

envoyé pour enseigner la sagesse

et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.



Je crois aussi en Christos,

Né de Maria et de Giosep.

Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.

C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,

Il est mort dans le martyr pour nous sauver.

Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.



Je crois en l'Action Divine;

En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;

En la communion des Saints;

En la rémission des péchés

En la Vie Éternelle.



AMEN!



ça me parait plus juste !

Et la diaconesse laisse planer un silence sans faille.

Marzina, je te remets le cierge qui doit de guider toujours dans la lumière du trés haut. Et la médaille des membres de la famille Aristotéliciens, sois en fière !
http://www.slabbinck.be/producttree/photos/detail/Kaarsen.jpg

https://i.servimg.com/u/f88/11/68/42/16/fidale10.png

Et sourire de Mimilia.

Bon maintenant je file voir si Arzhel va bien...et je vous rejoins en taverne pour fêter ça !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Un baptême qui a failli sentir mauvais Empty
MessageSujet: Re: Un baptême qui a failli sentir mauvais   Un baptême qui a failli sentir mauvais Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un baptême qui a failli sentir mauvais
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Nantes :: L'Extérieur du Château :: Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul-
Sauter vers: